Agence Immobiliere Lyon

La Loi Malraux à Lyon

Loi Malraux Lyon

Investir en Loi Malraux à Lyon, un pari gagnant

Qu’est-ce que la loi Malraux ?

La loi Malraux fut créée en 1962 à l'initiative d'André Malraux, alors Ministre d’État chargé des affaires culturelles, avec l'objectif de préserver le patrimoine architectural en favorisant la restauration immobilière.
Dans ce but, la loi incite les contribuables français à investir dans la rénovation d'immobiliers situés dans certaines zones en leur offrant une défiscalisation importante.

La loi Malraux ne bénéficie pas à tous les propriétaires immobiliers réalisant des travaux complets de restauration ; seules certaines zones particulières sont éligibles à la loi Malraux : les secteurs sauvegardés, les ZPPAUP, les AVAP, les quartiers anciens dégradés. De plus, certaines conditions doivent être respectées afin de bénéficier du dispositif :

  1. les travaux réalisés doivent constituer une rénovation complète (et non partielle) ;
  2. les investisseurs doivent s’engager à louer leur bien à des personnes qui l’utiliseront comme résidence principale et qui ne seront pas des proches de l’investisseur, ceci dans les 12 mois suivant la fin du chantier et pour une période d’au moins 9 ans.
  3. Enfin, il est nécessaire que les travaux soient menés dans le respect du code de l’urbanisme et sous le contrôle d’un Architecte des Bâtiments de France.

La loi Malraux offre une réduction d’impôt calculée à partir du montant des travaux :

  • elle est de 22% pour les travaux réalisés sur des immeubles situés en ZPPAUP ou AVAP
  • elle est de 30% pour les travaux réalisés sur des immeubles situés en secteurs sauvegardés ou quartiers anciens dégradés
  • De plus, un plafond des travaux a été établi à 100 000 pour une durée de trois ans maximum.
Lyon Immobilier

Pourquoi choisir la ville de Lyon pour son investissement immobilier en Loi Malraux ?

Lyon, 5ème au classement du Top 2017 des villes où investir

Cette année Lyon figure à la 5ème place du classement des 30 villes françaises où il faut investir dans l’immobilier neuf et ancien, derrière Rennes, Bordeaux, Montpellier et Nantes.

Ce classement, établi par Explorimmoneuf, se base sur le dynamisme économique de la ville (taux d’emploi et démographie), le développement du réseau de transport qui améliore l’accessibilité de la ville, le nombre d’étudiants, le prix moyen de l’immobilier neuf et ancien, le montant de la taxe foncière; autant de facteurs qui rendent des villes attractives du point de vue des investisseurs.

Quelques indicateurs clés cette année pour investir en Loi Malraux Lyon

  • Démographie : + 5,59 %
  • Emploi : + 4,88 %
  • Étudiants : + 4,2 %
  • Prix au m2 moyen dans le neuf (4 015 €) : + 3 %
  • Prix au m2 moyen dans l’ancien (3 380 €) : + 3,6 %
  • Loyer moyen d’un studio (16 €/m2) : + 0,6 %
  • Loyer moyen d’un 2-pièces (12,60 €/m2) : + 1,1 %
  • Part des investisseurs dans le neuf : 55 %
  • Évolution taxe foncière : 17,76 %
Investir Loi Malraux à Lyon

Focus sur la loi Malraux à Lyon

Lyon est une ville au dynamique économique important qui bénéficie d’un potentiel de location et de revente importante.

De plus, elle dispose d’un secteur sauvegardé très important depuis 1964 englobant les trois quartiers du Vieux Lyon : le quartier Saint-Jean, Saint Paul et celui de Saint-Georges ainsi que de nombreux monuments tels que la maison de Guignol, la tour rose, le musée Gadagne etc…

De plus, les pentes de la Croix Rousse ont été ajoutées au dispositif Malraux Lyon en 1995 et classifiées comme ZPPAUP.

Ainsi, si vous vous engagez dans la rénovation d’un immeuble ancien en Loi Malraux Lyon dans un de ces quartiers, vous pouvez être assuré de trouver rapidement des locataires. De plus, il est sûr que vous dégagerez une plus-value importante en cas de revente de votre bien puisque tous vos travaux donneront de la valeur au bien.

Lyon Loi Malraux

Exemples d’application de la Loi Malraux Lyon

Lorsque le bien immobilier est situé en secteur sauvegardé

Imaginons un investisseur qui fait l’acquisition en année N d’un bien immobilier situé dans un secteur sauvegardé conforme à la Loi Malraux Lyon pour un montant de 300 000 euros et dont les travaux de restauration s’élèvent à 180 000 euros.

Considérons que les travaux sont répartis uniformément sur trois ans (Années N, N+1, N+2) soit : 180 000euros / 3 ans = 60 000 euros de travaux chaque année.

La loi Malraux Lyon prévoit que la réduction d’impôts pour les biens immobiliers situés en secteur sauvegardés est de 30% du montant des travaux réalisés chaque année :

30% * 60 000 euros = 18 000 euros. L’investisseur bénéficiera donc d’une réduction d’impôt d’une valeur de 18 000 euros chaque année soit 54 000 euros sur trois ans.

Lorsque que le bien immobilier est situé en ZPPAUP ou AVAP

Imaginons la même situation que celle présentée précédemment : un bien compatible avec la Loi Malraux Lyon acheté en année N pour un montant de 300 000 euros avec des travaux de restauration qui s’élèvent à 180 000 euros. Ces travaux de restaurations sont répartis uniformément sur 3 ans, soit 60 000 euros de travaux par an.

Toutefois, cette fois-ci le bien n’est pas situé en zone sauvegardée, mais en ZPPAUP ou AVAP : dans ce cas, la réduction d’impôt prévue par la loi Malraux est de 22% du montant des travaux réalisés chaque année :

22% * 60 000 euros = 13 200 euros. L’investisseur bénéficiera donc d’une réduction d’impôts d’un montant de 13 200 euros par an soit 39 600 sur trois ans.